Les nouvelles têtes se préparent pour 2012

 |   |  241  mots
L'assemblée du Congrès national du peuple est un lieu idéal pour observer les mouvements internes au sein du Parti communiste chinois. C'est là que l'on voit émerger les futurs dirigeants du pays. L'actuelle session, la 3e du 11e Congrès, ne doit pas échapper à la tendance, étant l'une des dernières pour le Premier ministre, Wen Jiabao, et le président, Hu Jintao. En 2012, le duo laissera normalement la place à Li Keqiang, vice-premier ministre et responsable du portefeuille de la santé et de la sécurité alimentaire, et à Xi Jinping, actuel vice-président : deux hommes incarnant la cinquième génération des dirigeants de la Chine communiste (après Mao Zedong, Deng Xiaoping, Jiang Zemin et Hu Jintao). Mais les successions ne sont pas totalement garanties : Li Keqiang doit auparavant mener à bien une réforme de la santé. « Cela fait longtemps que le sujet est sur la table. La façon dont il procédera comptera beaucoup pour lui », explique Zheng Yongxian, directeur du East Asian Institute, à Singapour. À observer aussi de près : le chef du parti communiste de la municipalité de Chongqing, Bo Xilai, et celui de la province du Guangdong, Wang Yang. Mais cette session est aussi l'occasion pour Wen Jiabao et Hu Jintao de défendre leur legs. « Wen va défendre lui-même sa réforme de l'éducation. Il s'agit pour lui de laisser un héritage », conclut Zheng Yongxian. V. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :