le livre

 |  | 124 mots
Il y a peu de « happy end » dans l'histoire des juifs d'Europe durant la Seconde guerre mondiale. Sauf en Bulgarie. Dans ce pays des Balkans allié d'Hitler, pas un des 50.000 habitants de confession juive n'a été déporté vers les camps de la mort. à deux reprises, le gouvernement a tenté d'organiser l'« expulsion » des juifs bulgares, et à deux reprises, une levée de boucliers dans la population, la classe politique et l'église orthodoxe a empêché la réalisation des plans nazis. C'est ce sauvetage peu connu que raconte Michel Bar-Zohar, historien israélien né en Bulgarie, dans son livre « Beyond Hitler's Grasp », récemment traduit en français. S. Gh.« Arrachés aux griffes de Hitler », de Michel Bar-Zohar, Éditions Bul-Koreni, 300 pages.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :