POLITIQUELes économistes invités aux Rencontres d'Aix-en-Pro...

 |   |  390  mots
POLITIQUELes économistes invités aux Rencontres d'Aix-en-Provence invitent l'Europe à accélérer le rythme des réformes, notamment dans les dépenses d'avenir, pour ne pas « décrocher » sur le plan économique. PAGE 6Selon un sondage OpinionWay dévoilé par « La Tribune », les attentats du 11 septembre sont l'événement le plus marquant de la dernière décennie. Le développement de la voiture hybride serait celui de la suivante. PAGE 8La prochaine carte hospitalière pourrait provoquer la fermeture de 54 hôpitaux, principalement dans les villes moyennes de province. PAGE 8Aux États-Unis, la très grande majorité des créations d'emplois sont le fait d'entreprises familiales. PAGE 9Alors que la reprise montre des signes d'essoufflement, le FMI multiplie les lignes de crédit. PAGE 10Le candidat libéral Bronislaw Komorowski a été élu à la présidence polonaise avec 53,1 % des voix, selon un premier sondage sorti des urnes.BusinessFrance Télécom va dévoiler aujourd'hui le plan « Conquêtes 2015 » concocté par Stéphane Richard. Page 15Lagardère compte introduire en Bourse les 20 % qu'il détient dans Canal Plus pour mieux négocier avec Vivendi. Page 16 et éditorial Page 13« La Tribune » a désormais Valérie Decamp comme premier actionnaire à 80 % et PDG. Page 16EADS. Le président du conseil d'administration Bodo Uebber pourrait concurrencer le patron d'Airbus, Tom Enders, pour succéder à Louis Gallois à la tête d'EADS en 2012. Page 18exclusif. PETIT NAVIRE. Le groupe Thai Union Frozen Products offre 650 millions d'euros pour reprendre MWBrands, propriétaire de la marque Petit Navire. Page 19BP. Le groupe pétrolier cherche un actionnaire stratégique pour le protéger d'une éventuelle OPA hostile. Page 20FINANCEL'encadrement européen des bonus des traders fait grincer des dents. PAGE 23Le dollar s'est nettement affaibli face à toutes les grandes monnaies, après une série de statistiques américaines moroses. PAGE 24Le cabinet Equinoxe Consulting pointe les limites de la concurrence des marchés européens, car les tarifs agressifs des nouveaux entrants n'ont pas bénéficié aux clients institutionnels. Page 25La révision à la baisse des estimations de surfaces plantées par l'administration américaine redonne du souffle au cours du maïs. Page 25Selon une étude du BCG, le contexte se prête aux acquisitions gagnantes. La création de valeur avoisine 12 % entre un bas et un haut de cycle économique. Page 25

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :