La Chine, le plus vertueux des émergentsLa Chine est le pays...

La Chine, le plus vertueux des émergentsLa Chine est le pays émergent le mieux à même d'absorber son plan de relance massif. Proche de l'équilibre depuis plusieurs années, le budget chinois peut aisément financer le plan de relance. Le déficit budgétaire atteindrait néanmoins 3,1 % du PIB. L'Inde est moins bien lotie. Chroniquement dans le rouge, le déficit du gouvernement central s'est détérioré de 40 % entre avril et juillet. Le déficit budgétaire atteindrait 6,9 % du PIB cette année. Le Brésil paie pour sa part la multiplication des emplois dans le secteur public. Son excédent primaire (avant intérêts de la dette) a fondu de plus de 50 % sur les sept premiers mois de l'année à 2,25 % du PIB.États-Unis et Japon plombésCette année, le dérapage budgétaire américain devrait atteindre 11 % du PIB, lesté par le plan de relance de 787 milliards de dollars sur trois ans, adopté en février dernier. Selon le Fonds monétaire international, même si ce déficit devait repasser sous les 10 % du PIB en 2011-2012, la dette atteindra 110 % du PIB d'ici à 2014 : Washington va devoir prendre rapidement des mesures correctrices à court terme, insiste le FMI. « Comparée à d'autres pays, la position budgétaire japonaise est très mauvaise, on ne peut pas le nier », a déclaré samedi Hirohisa Fujii, le ministre des Finances japonais, à l'issue du G7 à Istanbul, en promettant que « la discipline budgétaire sera maintenue ». Mais quelle discipline ? Le Japon enregistre depuis plusieurs années un déficit abyssal, qui approchera 9 points de PIB cette année. Or la dette publique atteint déjà un niveau record (proche de 197 % du PIB).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.