DCNS  : 30 % de gains de productivité d'ici trois ans

 |   |  323  mots
défenseL'état de grâce de Patrick Boissier semble aujourd'hui bel et bien terminé après onze mois à la tête de DCNS. En voulant rapidement mettre le chantier naval militaire sous tension, il a soulevé vendredi, lors d'un conseil d'administration, l'inquiétude de l'ensemble des organisations syndicales. Elles vont d'ailleurs exprimer leur mécontentement dès le 8 décembre lors d'un comité central exceptionnel, puis le 17 décembre, date à laquelle elles se prononceront sur le plan stratégique.Les syndicats sont surpris par le calendrier rapide des objectifs du plan stratégique « Championship » (voir « La Tribune » de vendredi 4 décembre). Patrick Boissier veut parvenir à obtenir d'ici à trois ans 30 % de gain de productivité en moyenne. « Cela ne peut pas se faire sans conséquences sociales », s'inquiète-t-on parmi les syndicats. Le PDG de DCNS veut aussi atteindre une marge d'exploitation de plus de 10 %. « Va-t-on remettre en cause des investissements nécessaires à la diversification de DCNS dans la filière nucléaire civile et dans les énergies de la mer pour parvenir aux objectifs financiers ? » se demande un autre syndicaliste. Les syndicats, qui veulent avoir la vision de la dimension humaine et sociale du plan stratégique, devront encore patienter jusqu'à la fin du premier trimestre pour connaître le détail du plan d'action pour la mise en ?uvre de Championship. Patrick Boissier va d'ailleurs nommer un « M. Championship » à qui seront confiés la mise en place et le suivi de ce plan.Enfin, sur les alliances, DCNS regarde encore du côté de l'Allemagne, même si ThyssenKrupp Marine Systems a confié à Abu Dhabi Mar ses activités de navires militaires. Paris lorgne toujours sur HDW, qui fabrique des sous-marins. Quant à la montée de Thales de 25 à 35 % dans DCNS, il semble urgent d'attendre. Car l'État doit encore prendre une décision afin d'assurer l'avenir de DCNS. Michel CabirolLe PDG de DCNS veut aussi atteindre une marge d'exploitation de plus de 10 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :