Un filon du logiciel en pleine expansion

 |   |  167  mots
Ni l'explosion de la bulle Internet, ni celle de la bulle immobilière, ni la crise financière n'ont réussi à endiguer la croissance des éditeurs de « business intelligence ». Et les plus importants ont été rachetés par plus gros qu'eux : Hyperion par Oracle, SAP par Business Objects, Cognos par IBM. Il reste encore des éditeurs plus petits mais ambitieux comme MicroStrategy et Qlik Technologies (lire par ailleurs). Et Microsoft a lui aussi une solution. On peut dire que la business intelligence est l'avenir des éditeurs.Cependant, la qualité de leur vendeur aboutit à une grande confusion chez leur client. Il n'est pas rare de rencontrer des sociétés faisant du contrôle des coûts avec des outils de planification budgétaire, de la Business Intelligence avec des outils de consolidation statutaire. Ponctuellement, cela peut fonctionner mais c'est beaucoup plus aléatoire dans une démarche à moyen long terme. Quant aux éditeurs de logiciels concernés, ils gagneraient certainement, sur le long terme, à clarifier leur discours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :