Renforcer les droits de la défense

 |   |  151  mots
Proposition phare du comité Léger, la suppression du juge d'instruction suscite de vives réactions, d'autant que le parquet, seul en charge des enquêtes à l'avenir, ne deviendra pas indépendant du pouvoir exécutif. La chancellerie n'en va pas moins s'atteler à une réforme d'ensemble de la justice pénale, dont l'un des enjeux majeurs consistera à renforcer les droits de la défense. Le Conseil national des barreaux l'a bien compris. Dès la remise du rapport à Nicolas Sarkozy, il a insisté sur ce point : « Toute réforme cohérente de la procédure pénale doit être fondée sur un renforcement considérable des droits de la défense. » Avec une responsabilité pénale généralisée de la personne morale, les entreprises ont donc tout intérêt à faire valoir leur point de vue lors de la consultation lancée par la chancellerie. F. H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :