Marks and Spencer plombé par de mauvaises ventes rayon textile

 |   |  264  mots
 Encore un mauvais semestre pour Marks & Spencer. Le détaillant britannique souffre des ventes en berne au rayon textile. Résultat: son bénéfice net a reculé de 9,9% à 297 millions de livres (environ 371 millions d'euros). Il reste dans le rouge pour la deuxième année consécutive malgré une légère progression totale des ventes de 0,4%. Des erreurs de gestion dans le segment "textile" expliquent en partie cette situation. Dans les points de vente ouverts depuis plus d'un an, les ventes de vêtement ont ainsi chuté de 1,8%. Des résultats peu encourageants à quelques semaines de la période cruciale de Noël.Chaises musicalesEn juillet, ces difficultés déjà constatées lors des exercices précédents avaient coûté leur poste à sa directrice Kate Bostock. Celle-ci avait été remplacée lors d'un large remaniement de la direction du groupe. Celui-ci a notamment nommé un Français, Patrick Bousquet-Chavanne à la tête de la stratégie du distributeur.Nouveaux magasins en FranceCette situation plutôt mauvaise sur le plan global n'empêche pas le groupe d'ouvrir de nouveaux magasins, notamment en France. Un an après le retour de l'enseigne dans l'Hexagone, sur les Champs-Elysées, Marks & Spencer a ouvert un nouveau magasin à Levallois-Perret, qui  distribue surtout de la nourriture. Le groupe ne renonce pas au prêt-à-porter en France. Un autre lieu devrait en effet ouvrir en 2013, dans le quartier de Beaugrenelle à Paris (XVe arrondissement) où les vêtements devraient bien être présents. Un site internet de vente en ligne devrait en outre être lancé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :