Le coréen Hyundai part à l'assaut des petites voitures européennes

 |   |  711  mots
Tiens, ça faisait longtemps! Habituellement prodigue en nouveautés, le géant coréen Hyundai-Kia semblait avoir ralenti le rythme ces derniers temps. Fausse apparence. Il se réveille et dévoile ce mercredi les premières photos de sa dernière arme pour l\'Europe: une mini-voiture pas chère pour concurrencer les Renault Twingo, Peugeot 107, Ford Ka ou autres Fiat Panda. Officiellement présentée au prochain salon de Francfort, la i10 sera commercialisée en octobre. >> Lire aussi : A l\'abri sur son marché intérieur, le coréen Hyundai Kia passe à l\'offensive en EuropeSympathique d\'aspect, mais assez banale et dotée d\'une présentation intérieure très simple, la coréenne ne sera pas révolutionnaire - loin de là - contrairement à la prochaine Renault Twingo III à moteur arrière qui arrivera en 2014! Elle ne vise pas non plus le créneau des \"mini\" chic comme la Fiat 500 ou L\'Opel Adam. Non, la i10 de nouvelle génération veut simplement faire du volume avec  pour principaux arguments l\'équipement (climatisation automatique,  volant chauffant et régulateur-limiteur de vitesse sur les versions les mieux dotées), l\'espace intérieur, a simplicité et le prix.100.000 par anLe constructeur coréen compte en fabriquer 100.000 unités annuelles environ. On évoque un tarif très agressif. On parle de 9.500 euros pour le modèle de base. Développée avec l\'aide du le centre technique de Hyundai Motor Europe à Rüsselsheim, en Allemagne, la i10 sera produite dans l\'usine turque d\'Izmit pour l\'Europe et en Inde pour tous les autres marchés.Investissements à IzmitConstruite en 1997, l\'usine d\'Ismit était \"capable à l\'origine de produire 60.000 véhicules par an. (...) Elle s\'est dotée en 2007 d\'une équipe supplémentaire qui lui a permis de porter sa capacité annuelle à 125.000 unités. A partir de 2014 et, grâce à un investissement de 475 millions d\'euros, sa capacité devrait atteindre 200.000 véhicules\", souligne la firme. Hyundai aura investi au cumul plus d\'un milliard d\'euros au cumul dans cette usine.300.000 voitures à NosoviceHyundai produit par ailleurs en République tchèque. Il a construit en 2007 un second site de production pour ravitailler le marché européen, à Nosovice. Cette usine fonctionne désormais à pleine capacité. Après 251.000 unités en 2011, l\'usine, qui a célébré fin mai son millionième véhicule, a fabriqué 300.000 unités l\'an dernier, avec 3.440 personnese. 1,2 milliard d\'euros y a été investi. En plus de la berline compacte i30, Nosovice produit le petit monospace ix20 et le 4x4 compact ix35. Hyundai assure que, en 2014, 90% de ses véhicules vendus en Europe proviendront soit de République tchèque, soit de Turquie.Kia produit aussiLa société soeur de Hyundai, Kia, fait tout aussi bien. Kia, qui a ouvert fin 2006 son site de Zilina en Slovaquie, a produit pour sa part un record de 292.050 véhicules l\'an passé, en hausse de 15%.  Le cap du millionième véhicule produit avait été franchi en janvier 2012. Kia vise, malgré la crise, une production du même ordre en 2013. Zilina fabrique une gamme comparable à celle de Hyundai., à savoir la berline compacte Cee\'d,  le 4x4 compact Sportage et le minispace Venga.Parts de marché en progrèsLe groupe Hyundai-Kia résiste bien à la crise européenne. A l\'abri sur son marché intérieur quasi-verrouillé, profitant des imbrications politico-économico-financières du consortium en Corée qui lui permettent d\'y réaliser de très fortes marges, le groupe a les moyens de financer une offensive en Europe. C\'est ce qu\'il fait, quitte à perdre de l\'argent pendant des années. Malgré une gamme plutôt attractive, la marque Hyundai a légèrement fléchi dans l\'Union européenne (-2,9%) au premier semestre à 215.585 immatriculations (hors utilitaires). Mais cette baisse est deux fois et demie inférieure à celle du marché total. Pour sa part, Kia a accru ses immatriculations de voitures particulières (+1,2%) à 171.047 dans l\'Union. La part de marché cumulée des deux marques atteint sur le Vieux continent 6,3%, contre 5,8% un an auparavant. Hyundai-Kia dépassé Fiat et BMW!>> Lire aussi : Le constructeur coréen Hyundai Kia ne veut surtout pas d\'alliance

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :