Flash infos

 |   |  284  mots
Un mariage au mois d'août?? Alors que GDF Suez et International Power ont annoncé le 19 juillet être à nouveau en discussion en vue d'un rapprochement, le cours des événements pourrait s'accélérer. Selon le « Sunday Times », le géant français de l'énergie s'apprêterait à boucler dès cette semaine l'acquisition de son homologue britannique. La direction d'International Power devrait se réunir ce lundi pour recommander la transaction. Si elle est confirmée, l'opération pourrait bien être divulguée dès mardi, jour où les deux groupes publient leurs résultats semestriels. Le « Sunday Times » précise que la transaction, estimée à 7,6 milliards d'euros, prévoit que GDF Suez s'empare des deux tiers du capital de son partenaire en échange d'actifs à l'international. L'accord comprendrait également le versement d'un dividende exceptionnel de 1,2 à 1,3 milliard de livres (1,4 à 1,5 milliard d'euros) de la part de GDF Suez.Si, dimanche, on se refusait à commenter les rumeurs du côté de chez GDF Suez, cette information n'aurait en soi rien de surprenant sachant que les deux groupes ont déjà été une première fois en discussion en fin d'année dernière - pourparlers qui avaient été finalement enterrés en janvier - Par ailleurs, il y a quinze jours, Invesco, le principal actionnaire d'International Power (11 % du capital), a indiqué être favorable au rapprochement. S'il se fait, il permettrait à GDF Suez de compléter son développement en Amérique du Nord, en Asie, au Moyen-Orient et en Australie. Enfin, en mettant la main sur les 32.000 mégawatts du britannique, le français parviendrait à atteindre son objectif de 100.000 mégawatts de capacités installées, avec trois ans d'avance sur son calendrier. Gaël Vaut

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :