Les Français majoritairement favorables à la défiscalisation des heures supplémentaires

 |   |  337  mots
C\'est Nicolas Sarkozy qui doit en sourire. Alors que l\'idée d\'un retour à la défiscalisation des heures supplémentaires a été fermement critiquée, jeudi, par le président de l\'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), deux sondages publiés ce week-end montrent, au contraire, que les Français sont majoritairement favorables à ce dispositif. La défiscalisation des heures supplémentaires, instaurée sous le gouvernement Fillon, a été supprimée par la majorité en 2012.Selon un sondage Ifop à paraître, demain, dans Sud-Ouest Dimanche, 71% des Français se disent \"plutôt favorables à un retour à la défiscalisation (...) car cette mesure augmenterait le pouvoir d\'achat des salariés et valoriserait le travail et l\'effort\". A l\'inverse, 29% s\'y déclarent \"plutôt opposés\", car elle \"représenterait un manque à gagner important pour les finances de l\'État et aurait un effet négatif sur l\'emploi (les entreprises préférant recourir aux heures supplémentaires plutôt que d\'embaucher)\".Défiscaliser les heures supplémentaires des travailleurs modestesD\'après un autre sondage BVA  pour I-Télé, publié ce samedi, 79% des Français se disent favorables à une exonération des heures supplémentaires pour les salariés les plus modestes. Seuls 20% y seraient opposés. 85% estiment qu\'une telle mesure \"augmenterait le pouvoir d\'achat\". Une minorité (38%) pense que \"cela serait coûteux pour l\'État\". 19% estiment que \"cela augmenterait le chômage\". 87% des sympathisants de droite sont favorables à une défiscalisation, contre 69% des sympathisants de gauche.D\'après une information révélée par la rédaction d\'Europe 1 mardi, le gouvernement réfléchirait à réinstaurer la défiscalisation des heures supplémentaires, mais seulement pour les employés les plus modestes. Une information démentie par la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, cette semaine, qui a assuré que la majorité ne \"reviendra pas\" sur cette mesure.>> Lire aussi: Heures sup\' : le \"travailler plus pour gagner plus\" refait surface. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :