Un troisième trimestre en or pour Hermès, surtout en France

 |   |  258  mots
Pas de crise pour Hermès. Le groupe affiche une accélération de sa croissance au troisième trimestre. Ses ventes grimpent de 15,7% dans le monde à taux de change constant. C'est mieux qu'au deuxième trimestre (13,4%de croissance) et que sur l'ensemble du premier semestre (15,4%). C'est également mieux que pour LVMH, avec qui la maison Hermès est en guerre, qui affichait au premier semestre une croissance de 12%, le tout confirmant la très bonne tenue du marché du luxe malgré la ralentissement de l'économie mondiale.Forte croissance en France et en Asie Et le sellier brille particulièrement en France où les ventes de sacs à main, foulards, bijoux, montres ou de vêtements progressent de près de 19% au troisième trimestre contre 13,5% en Europe (hors France). Les ventes sont également tirées par l'Asie avec une croissance de 16,3% à fin septembre à taux de change constant, dont près de 24% pour l'Asie-Pacifique (hors Japon). Côté segments de marché, le vêtement et l'accessoire affichent la plus forte hausse (+21,1% au troisième trimestre) avec les "autres produits" (+56%), qui comprennent notamment les parfums.Hermès vise 13% en 2012Cette bonne santé donne de l'optimisme à de la maison de la rue du Faubourg Saint-Honoré. Pour ses prévisions, celle-ci voit mieux que les estimations du marché. Elle table sur une croissance de 13% en 2012, quand le cabinet Bain & Company évalue à 10% la progression du secteur pour cette année. Côté rentabilité, le maroquinier espère qu'elle se situera entre le niveau de 2010 (soit 27,8%) et le record de 31,2% atteint en 2001.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :