Le CAC 40 préserve les 3.600 points

 |   |  261  mots
La volatilité a été le maître mot de la Bourse de Paris mardi. Si le marché parisien a signé une nouvelle séance de hausse ? le CAC 40 clôturant sur un gain de 0,15 % à 3.612,76 points ?, les investisseurs sont néanmoins restés très fébriles, toujours préoccupés par la dette souveraine de certains pays de la zone euro. Avant le sommet européen prévu jeudi, les espoirs sont repartis sur une initiative de l'Union européenne en faveur de la Grèce. Des spéculations alimentées par le retour précipité d'Australie du président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, et des sources gouvernementales évoquant une aide des pays de la zone euro. Ces espoirs ont porté les valeurs bancaires, dont la progression a été le principal soutien du marché. conformes aux attentesBNP Paribas et Société Généralecute; Générale ont gagné respectivement 1,8 % et 2 %. Le secteur automobile a aussi été très entouré avec une nette progression pour Renault (+ 2 % à 33,30 euros), dopé par les bons résultats de son partenaire japonais Nissan et à l'inverse la chute de Faurecia (? 5,2 % à 13,54 euros) après la publication de ses résultats. De son côté, Peugeot a pris 1,6 % à 22,31 euros alors que le constructeur doit publier ses comptes annuels mercredi. Toujours au chapitre des publications de résultats, Unibail-Rodamco a, à l'inverse, été sévèrement sanctionné (? 6 % à 144,80 euros). Les performances annuelles de la foncière sont globalement conformes aux attentes mais le marché a été déçu par la prudence affichée pour 2010. Blandine Hénault+ 0,15?%

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :