Des résultats qui surprennent en bien

 |  | 251 mots
Lecture 1 min.
L'actualité a été riche pour le groupe énergétique français mardi matin. Après l'annonce de son rapprochement avec International Power, GDF Suez a dévoilé ses résultats pour le 1er semestre 2010, supérieurs aux attentes. Si le chiffre d'affaires est resté stable (+ 0,3 % par rapport aux six premiers mois de 2009), à 42,3 milliards d'euros, son résultat d'exploitation et son bénéfice net sont en hausse?: de 4,3 %, à 8,2 milliards d'euros, pour le premier, et de 9,3 %, à 3,6 milliards, pour le second.Autres données indiquées?: un cash-flow libre de 4,7 milliards d'euros. Et une dette de 33,5 milliards d'euros, en progression depuis fin décembre dernier, due, selon un communiqué du groupe, aux variations de périmètre et de change.En France, GDF Suez a tiré bénéfice d'un hiver froid et du nouvel environnement tarifaire. À l'international, l'excédent brut d'exploitation de la branche Énergie Europe & International a crû de 16 % au 1er semestre, comparé à la même période de l'année dernière. Les branches Infrastructures et Énergie Services affichent également des hausses du même indicateur, quoique dans une moindre mesure. La branche Global Gaz & GNL, en revanche, affiche un repli de 42 %.Dans ce contexte, les dirigeants du groupe se félicitent d'une performance « solide », malgré un environnement difficile sur le marché du gaz, mais dont le groupe entrevoit des signes d'amélioration.Les objectifs 2010 et 2011 sont confirmés. Et un acompte sur dividende de 0,83 euro par action sera versé en novembre au titre de l'exercice. Natasa Laporte

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :