Climatiseurs : Areco peaufine sa stratégie du brouillard d'eau

 |   |  344  mots
Areco, entreprise créée en 1998 par Michel Gschwind, doit son rang de leader européen (elle détient 70 % du marché) à un principe breveté à l'origine pour le domaine automobile. La PME est un spécialiste de la nébulisation, ce brouillard d'eau fait de particules inférieures à 5 microns qui maintient frais légumes et poissons dans les étals des supermarchés. Appliqué à l'agro-alimentaire, ce principe lui permet de fournir les grandes enseignes telles Grand Frais, Casino, Monoprix, Leclerc ou Intermarché.Il y un an, l'entreprise participe à un programme d'accompagnement RSE proposé à 20 PME de la Côte d'Azur par l'Union pour l'entreprise 06 (le Medef local). Les conseils alors distillés lui permettent de se positionner et de remporter un appel d'offres lancé par une marque de fruits de renommée internationale pour la conception d'un nouveau présentoir PLV. Si le nom du géant de l'agro-alimentaire et le montant du contrat ne sont pas divulgués, ce succès donne néanmoins des idées à l'équipe de R&D.Des nébulisateurs en locationAreco, qui compte trois docteurs et de deux ingénieurs, met au point avec le soutien financier de Bpifrance à hauteur de 500 000 euros, Nébuleco, un produit de nébulisation entièrement conçu à partir de matières recyclables et surtout moins consommateur d'énergie. Areco en profite pour repenser sa stratégie commerciale en créant une formule non plus de vente, mais de location de ses nébulisateurs, assortie d'un service de maintenance et de formation du personnel utilisateur des appareils."C'est une façon de nous différencier sur un marché concurrentiel où les prix sont souvent tirés vers le bas. Nous vendons du service plutôt que du matériel", explique Michel Gschwind. 10 % du chiffre d'affaires (5,8 millions d'euros en 2012) est consacré à la R&D chaque année et l'entreprise a déjà déposé 16 brevets, au rythme de 3 à 4 par an. Présente à l'export, notamment au Brésil (où elle possède une filiale depuis la fin 2012), aux Etats-Unis et en Roumanie, la PME emploie 56 personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :