Les « zinzins » américains vont renforcer leur présence sur les ETF

1 mn

Aux États-Unis, le marché des ETF est majoritairement détenu par les particuliers, les institutionnels le délaissant quelque peu. Toutefois, une étude menée en mars par Greenwich Associates auprès de 70 institutions (43 fondations et fonds de pensions ainsi que 27 gérants) montre que ces derniers s'y intéressent de plus en plus. Ils représentent désormais 14 % de l'ensemble des investisseurs sur les trackers. Sur les trois prochaines années, 53 % des répondants augmenteront la part des fonds indiciels cotés dans leur allocation. Et sur les douze prochains mois, 65 % des gérants le feront. Tandis que 20 % des institutions prévoient d'en réduire l'utilisation. L'étude note aussi que 30 % des institutions n'en utilisent pas car elles sont peu familières avec ces produits. L'intervention des consultants auprès de leurs clients, pour les éduquer, pourrait combler ce manque d'information même s'ils recommandent assez peu ces produits.Quant à l'utilisation des ETF (voir ci-contre), les investisseurs institutionnels indiquent s'en servir pour des ajustements tactiques, des expositions à court, moyen et long terme de leur portefeuille. Du côté des sociétés de gestion, les principales utilisations des fonds indiciels cotés sont la gestion de la trésorerie et une exposition rapide sur des classes d'actifs. Mais aussi réaliser des ajustements tactiques, les ETF étant une bonne alternative quand il n'y a pas de fonds indiciels ou futures appropriés, précise l'étude. T. S.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.