Timide droit à la pétition en France

Avec la révision constitutionnelle de 2008, un référendum peut être organisé à l'initiative d'un cinquième des parlementaires soutenu par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales (4 millions de personnes). Le Conseil économique, social et environnemental, lui, peut être saisi par pétition (seuil de 500.000 signataires). À Mayotte, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon, les électeurs (au moins 5 % des inscrits) pouvaient déjà demander par pétition l'examen d'une question à leur conseil général. En France, d'ailleurs, toute collectivité territoriale peut procéder à un référendum local.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.