Renault voit ses bénéfices fondre, mais efface ses dettes

1 mn

Le groupe au losange affiche des résultats moins plombés par la crise de l’automobile en Europe que son concurrent Peugeot. Mais il ne peut affirmer échapper à la crise. Pour 2012, Renault a publié, dans un communiqué, un bénéfice net en recul de 15,3%, à 1,77 milliard d’euros. Et ce, malgré une plus-value exceptionnelle de 924 millions d’euros.Son bénéfice d’exploitation (à 122 millions d’euros) et son chiffre d’affaires (41,27 milliards d’euros) sont également en repli par rapport à 2011.DésendettéeMais Renault est désormais totalement désendettée, grâce à des cessions d’actions Volvo. Le groupe vise par ailleurs une augmentation de ses ventes en 2013, avec une marge opérationnelle et un flux de trésorerie positif pour la branche automobile.Un dividende de 1,72 euro par action devrait être versé cette année.>> Carlos Ghosn consent à déifférer le versement de 30% de sa rémunération variable

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.