La filiale services de Bertelsmann accélère sa diversification

Nettement moins connue que ses cousines françaises RTL, M6 ou Prisma Presse, Arvato, la société de service du géant allemand Bertelsmann, estime avoir particulièrement bien traversé la crise de 2009. Arvato Europe du Sud (France, Italie, Espagne et Portugal) présidé par le Français Hervé Milcent qui vient de rejoindre le directoire d'Arvato, a dégagé l'an dernier un chiffre d'affaires consolidé de 481 millions d'euros, en progression de 10 %, pour un résultat d'exploitation qui progresse lui aussi de 10 %. La société gère les relations clients d'une cinquantaine de grands groupes comme SFR, Canal Plus, GDF, EDF ou encore Les 3 Suisses ou la Fox. Le groupe qui n'a pas échappé au plan d'économie mené par sa maison mère Bertelsmann a vu ses effectifs perdre 1.200 salariés à 12.000. Il précise que la France (60 % de son chiffre d'affaire) s'est particulièrement bien comportée l'an dernier avec l'ouverture de six nouveaux sites. Arvato compte désormais en Europe du Sud, 35 sites dont 21 en France. L'Espagne et le Portugal (35 % de l'activité) ont en revanche connu une année 2009 plus difficile « en raison d'une économie en panne ».Nouveaux territoiresPour 2010, le groupe entend pousser à ses pions en Grèce ou la Turquie. Il souhaite « mieux accompagner ses clients français qui ont des filiales à l'étranger », précise Hervé Milcent. Mais surtout, Arvato dont les clients proviennent en grande majorité des secteurs des médias, des télécoms ou de la grande distribution, veut conquérir de nouveaux territoires. Et plus précisément les secteurs du luxe et de la santé. Un objectif bien engagé puisqu'il vient de faire rentrer dans son portefeuille de clients le laboratoire américain Bristol-Myers ou la société de Jean-Paul Gaultier BPI (Beauté Prestige International). Arvato affiche table pour 2010 sur un chiffre d'affaires en croissance de 15% et un résultat d'exploitation en progression de 10 %. S. B.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.