Trois autres héliports à Paris 

 |   |  217  mots
érienL'hélicoptère, malgré ses problèmes de voisinage, aura encore droit de cité à Paris dans les années à venir. Conscient des enjeux liés à ce mode de déplacement pour l'Île-de-France, le ministère des Transports, qui va fortement baisser l'activité de l'héliport de la porte de Sèvres à partir de l'été 2011, veut redistribuer le trafic sur trois autres sites, choisis pour « mailler » Paris et réduire le survol de la capitale.trois sites ciblésL'Union française de l'hélicoptère (UFH) est en train d'identifier plusieurs sites susceptibles d'accueillir un héliport, de préférence sur des terrains appartenant à l'État. Trois zones sont visées : le centre d'affaires de La Défense (ouest de Paris), la porte de Bercy (est) et un site dans le triangle formé par la porte de la Chapelle, la porte d'Aubervilliers et le Stade de France (nord). L'UFH proposera à la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) « à la fin de l'année » plusieurs choix pour chaque zone, précise son vice-président, Dominique Orbec. À charge, pour la DGAC, de valider puis certifier les sites pour une mise en service fin 2011-début 2012. Un « calendrier serr頻. Ces trois héliports devront se fondre dans le paysage, tout en respectant la réglementation. M. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :