Transformer le modèle des entreprises  : une passion  !

 |   |  498  mots
PortraitHanna Moukanas « réalise un rêve d'enfance ». Il vient de prendre, à 47 ans, la direction au niveau mondial d'Oliver Wyman Delta, l'entité du cabinet de conseil Oliver Wyman dédiée à la transformation des organisations, la conduite du changement et l'efficacité des systèmes de gouvernance dans les grandes entreprises. Entré chez Oliver Wyman (ex-Mercer Management Consulting) en 1995, il a été responsable mondial de la pratique stratégie du cabinet, à Boston, de 1999 à 2002. Depuis son retour en France en 2002, il est associé du bureau de Paris, qu'il dirige depuis 2004. Il vient d'intégrer le comité exécutif mondial du groupe Oliver Wyman (1,3 milliard de dollars de chiffre d'affaires). « Je crois beaucoup à la croissance organique comme source pérenne de création de valeur. Les freins à la croissance sont souvent au sein des organisations. Il faut que les entreprises se réinventent. Il n'y a pas de secteur maudit », explique cet ingénieur civil de l'université américaine de Beyrouth, titulaire d'un MBA de l'Insead. Il a fait ses études secondaires au lycée français de Beyrouth.« J'ai vécu au Moyen-Orient, en Europe et aux États-Unis. Je ne sais pas d'où je suis », s'amuse-t-il. Son nom est d'origine grecque orthodoxe, ces descendants des Phéniciens, grands voyageurs et grands commerçants. Son père, contraint de quitter la Turquie, son pays d'origine, pour se réfugier au Liban, n'était-il pas dans le commerce et l'immobilier ? Attiré par l'EuropeLe Liban, où Hanna Moukanas retourne tous les ans avec sa femme, avocate, membre de la famille Frangié, et ses trois enfants. Ce Liban, qu'il a quitté en 1982, alors qu'il avait 22 ans, après l'assassinat de Béchir Gemayel. Il part en Arabie Saoudite comme ingénieur technico-commercial pour une société anglo-américaine du secteur du conditionnement d'air. Trois années passent. Mais « les gènes du commerce et de la stratégie » se réveillèrent. Direction l'Insead, en France. « Je me sentais plus proche de l'Europe que des États-Unis. J'ai fait mon entrée dans l'Europe et le monde occidental », confie-t-il. Au début de l'année 1987, il intègre comme consultant en stratégie le cabinet MID. Il en devient « partner » en 1990. Il a alors 29 ans. Il travaille sur la modélisation des coûts et des revenus de toutes les usines d'Usinor. MID grandit, s'internationalise. Ses clients ont pour nom Schneider, Renault, Usinor Sacilor? En 1995, le cabinet se fait racheter par Mercer Management Consulting (groupe Marsh & McLennan), aujourd'hui Oliver Wyman. Au Liban, en 1983, son appartement a été complètement soufflé lors de l'attentat du Drakkar qui a tué 58 soldats français. En 1991, quand la guerre du Golfe a éclaté, il se trouvait à l'aéroport de Dammam, en Arabie Saoudite, quand les premiers avions américains ont décollé pour aller bombarder les troupes irakiennes. En 2001, à New York, les Twin Towers se sont effondrées sous ses yeux. Sans parler de l'attentat de l'ambassade d'Indonésie à Paris en 2004. Il venait d'emménager juste en face?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :