comment déterminer la véritable valeur d'une société cotée  ?

 |   |  328  mots
la question pratiquePhilippe Leroy, président du cabinet Détroyat Associés, spécialisé dans la valorisation des sociétés, a répondu jeudi aux questions des internautes lors d'un tchat organisé sur le site Internet de « La Tribune ». La crise actuelle a suscité la méfiance des particuliers envers la valorisation affichée par les sociétés cotées en Bourse. Pour Philippe Leroy, elle a joué le rôle de révélateur : « La crise financière a démontré que les modèles qui sont ?vrais? dans un environnement ?stable? ne l'étaient plus dans un environnement de très grandes turbulences. D'autant que, pendant une très longue période, les entreprises avaient elles-mêmes une visibilité très réduite sur leur carnet d'affaires et leurs prévisions. Dans ce contexte, les modèles classiques ont été en quelque sorte aveugles et dans l'incapacité de donner des réponses précises et surtout opposables aux acteurs qui se posaient des questions. » Sur les méthodes d'évaluation proprement dite, il a rappelé qu'« il est illusoire de considérer qu'on puisse valoriser un actif sans avoir une connaissance parfaite de ses flux, de ses perspectives et de la probabilité de réussite de ses projets. Il n'y a pas de méthode dans l'absolu ».les facteurs de risqueConcernant le secteur des technologies, Philippe Leroy a jugé que ces sociétés n'étaient pas bien valorisées. « La raison en est simple : les facteurs de risque inhérents à leur activité sont eux-mêmes difficilement appréhendables. Que ce soit sur les technologies utilisées par l'entreprise elle-même ou sur la rapidité avec laquelle les marchés de ces technologies vont se développer. » Enfin, il estime que « le talent d'un dirigeant doit être pris en compte dans l'évaluation bien que ce soit difficilement quantifiable ». Propos retranscrits par Alexandre Phalippou« à l'heure actuelle, le secteur des technologies n'est pas bien valorisé. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :