Nicolas Catena

 |   |  250  mots
Foi de vigneronSa famille faisait du vin vendu en vrac, mais cela ne le satisfaisait pas vraiment. Il aurait pu devenir prof d'université, mais cela ne le satisfaisait pas non plus. En 1982, une visite dans la Napa Valley, en Californie, lui a permis de découvrir sa voie. Il décide de devenir viticulteur et, pour réussir, de s'inspirer des meilleurs de la planète. Quelques années plus tard, Nicolas Catena est devenu l'homme qui a donné ses lettres de noblesse au vignoble argentin. Notre confrère « Decanter » lui a décerné le titre d'homme de l'année 2009. Son secret ? Avoir déplacé ses vignes en altitude, à plus de 1.400 mètres. Fraîcheur et ensoleillement font alors merveille sur les cépages malbec, cabernet sauvignon et chardonnay. Aujourd'hui, tout le monde le sait. Il y a vingt ans, Nicolas Catena a dû conduire de nombreux essais, couronnés par de multiples erreurs et quelques succès, pour trouver la bonne formule. L'intensité lumineuse et les différences de température arrondissent les tannins, développent des arômes floraux et, dans les raisins noirs, des couleurs violettes. Avec l'assemblage de différentes parcelles situées à différentes altitudes, Nicolas Catena réussit à faire des vins élégants que le monde entier apprécie. Si ses vins monocépages sont agréables, l'assemblage cabernet-malbec donne la meilleure expression de son art.P. B. Les vins de Nicolas Catena sont importés par Vins du monde (www.vinsdumonde.com/fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :