Suez Environnement se renforce en Australie

 |   |  257  mots
Suez Environnement se renforce sur une de ses trois « places fortes ». Le groupe a annoncé le rachat de la gestion des déchets du gouvernement de Nouvelle- Galles du Sud pour un montant total de 174 millions d'euros. Suez précise que cette activité a enregistré un chiffre d'affaires de 200 millions de dollars australiens en 2009 (149 millions d'euros).Hors Europe, l'Australie est l'une des trois régions prioritaires du groupe, à côté de la Chine et des États-Unis. Il y revendique la troisième place du marché des déchets, dont un réservoir de croissance réside dans la volonté des autorités de réduire les quantités mises en décharge.La lointaine Australie est un des terrains de concurrence des deux géants français de l'environnement. Suez et Veolia sont d'ailleurs deux des trois « Gold Sponsors » de la fédération locale de gestion des déchets. Mais les deux groupes s'affrontent aussi sur le marché de l'eau, en particulier celui du dessalement d'eau de mer. Confronté à d'importantes sécheresses, le pays construit des usines à tour de bras. Suez exploite l'usine de Perth, et bâtit actuellement celle de Melbourne. Veolia est présent à Sydney et près de Brisbane.Suez a enregistré, en 2009, un chiffre d'affaires de 355 millions d'euros en Australie, soit 3 % de celui du groupe, aux trois quarts issus du déchet. Sur les neuf premiers mois 2010, la contribution du pays aux ventes de Suez s'est hissée à 5,5 %, avec les revenus de la construction de l'usine de dessalement de Melbourne. Olivier Hensge

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :