Eutelsat lorgne l'Asie

 |   |  324  mots
L'arrivée d'un nouveau patron opérationnel, Michel de Rosen, comme directeur général, chez Eutelsat Communications ne va pas bousculer la stratégie de l'opérateur européen, qui présente ses résultats semestriels ce jeudi. « La priorité reste surtout à la croissance organique », note-t-on dans le groupe. Ce qui n'exclut pas des acquisitions de taille moyenne et « une gestion plus dynamique des positions orbitales » par le biais d'échanges avec d'autres opérateurs. Du coup, Eutelsat n'est pas près de se lancer dans un grand « big bang ». « Nous n'avons pas encore eu la démonstration convaincante qu'il fallait devenir un acteur global », à l'image du rival SES, assure-t-on.Eutelsat mise toujours sur sa stratégie géographique, qui lui a réussi jusqu'ici avec un Ebitda proche de 80 % (78,9 %), soit l'une des meilleures profitabilités au monde. Il va « continuer à se renforcer là où il est fort ». Notamment en Afrique, où il voit une vraie émergence des services par satellite, en particulier en Afrique du Sud où la croissance des chaînes payantes est très forte. Eutelsat regarde aussi l'Asie, où il est quasi absent, avec beaucoup d'intérêt. Les taux de croissance sont importants même si les prix sont faibles. « Nous avons des positions orbitales, mais pas de satellites couvrant la région », constate l'opérateur qui a déjà noué un accord avec une petite société de Hong Kong ABS. « Nous restons ouverts à des opportunités dans cette région », affirme-t-on chez Eutelsat.En revanche, pas question de se renforcer aux États-Unis. « La concurrence y est trop forte. Les taux de croissance et la rentabilité y sont donc plus faibles et les prix bas. » « Nous ne voyons pas pourquoi il faut être en Amérique », constate-t-on dans le groupe. En dehors du partenariat avec l'espagnol Hispasat, présent en Amérique du Sud. M. C. et Olivier Pinaudpas question, En revanche, de se renforcer aux États-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :