Propriété : Paris devient de plus en plus inaccessible aux jeunes ménages

 |   |  327  mots
La propriété à Paris est un luxe réservé aux plus âgés. Seuls 18% des ménages qui ont entre 25 et 45 ans et résidant en Île-de-France sont en effet en mesure d\'acheter un bien immobilier correspondant à leurs besoins à Paris, contre près d\'un sur deux au delà de 45 ans, selon une étude de l\'université Paris-Dauphine et du Crédit Foncier. \"La progression des prix de l\'immobilier a favorisé ceux qui étaient déjà propriétaires et dont le patrimoine a mécaniquement progressé\" ces six dernières années, indique l\'étude. Résultat, ceux qui se lancent pour la première fois dans l\'acquisition de leur résidence principale ne peuvent plus le faire dans un certain nombre de grandes villes.Les prix de l\'immobilier influencent plus le pouvoir d\'achat que l\'évolution des revenusLe niveau des prix de l\'immobilier reste un déterminant majeur du pouvoir d\'achat des français, selon l\'étude. Ainsi, durant la période d\'observation (2007/2012), qui \"correspond à celle de la crise qui a pénalisé de façon constante la solvabilité des ménages\", les mouvements contrastés enregistrés sur les prix immobiliers et sur les taux d\'intérêt ont eu un \"impact plus important sur le pouvoir d\'achat immobilier que l\'évolution des revenus ou du patrimoine des ménages\", explique l\'étude.Il est deux fois plus compliqué d\'acheter à Paris qu\'en provinceEn moyenne, 61,7% des ménages sont en capacité d\'acheter un bien immobilier correspondant à leurs besoins dans l\'une des dix métropoles de province étudiées, contre 34,1% à Paris. Dans une ville comme Nancy, 71% des 25 à 45 ans ont ainsi accès à la propriété. Suivent de près Strasbourg (66,7%), Rennes (63,2%) et Toulouse (60,9%).A lire aussi : Réforme du logement : les deux sujets qui fâchent Acheter sans apport en France, c\'est (de moins en moins) possible

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :