Les fonds se substituent à la bijouterie

2 mn

L'or n'est pas une matière première comme les autres puisque ses débouchés industriels sont marginaux. L'an dernier l'industrie, essentiellement l'électronique et les prothésistes dentaires, en a absorbé 435,6 tonnes, seulement 11 % de la consommation totale. La bijouterie ? bagues, colliers et bracelets restent le principal instrument d'épargne accessible pour la moitié de la planète ? capte toujours 57 % de la demande totale d'or. Mais l'envolée des cours ces dernières années a eu pour effet de peser sur la demande d'or physique des bijoutiers et des industriels. Tout comme elle a poussé l'an dernier les particuliers à vendre leurs vieux bijoux et à gonfler de la sorte l'offre d'or recyclé (1.146 tonnes en hausse de 27 % par rapport à 2007), qui a atteint près de la moitié de la production minière de l'année (2.044 tonnes).L'or sous forme de pièces, de médailles ou de lingots (17 % de la demande en 2008) connaît un succès fou depuis quatre ans (+ 59 %), qui ne se dément pas cette année : + 17,5 % pour les lingots et + 55 % pour les pièces selon les estimations de Natixis.nouveaux acteursL'or sonnant et trébuchant ne souffre donc pas des nouveaux acteurs que sont les fonds indexés (ETF) qui sont apparus au début du millénaire. À partir de 2007, les ETF ont raffermi la demande en compensant largement le recul des débouchés traditionnels. Les investissements de ces fonds en or se sont élevés à 253,3 tonnes en 2007 et à 320,9 tonnes en 2008. Ils ont explosé à 521,8 tonnes pour le seul premier semestre de cette année. Le principal ETF investi en or dispose aujourd'hui de stocks supérieurs aux réserves de la Banque Nationale Suisse. Ces acteurs sont bien davantage responsables de la flambée des cours que les banques centrales, qui font le plus souvent leurs affaires entre elles sans recourir au marché londonien (la référence pour les échanges physiques), où il ne se traite qu'un peu plus de 20 millions d'onces par mois. Christophe Tricaud

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.