en bref

 |   |  310  mots
STRONG>Net tassement des flux nets de capitaux vers les États-UnisLes flux nets de capitaux à long terme vers les États-Unis ont nettement reculé en mai, selon les statistiques du département du Trésor. Ils se sont contractés de 57 %, à 35,4 milliards de dollars, contre 81,5 milliards en avril et un record de 141,4 milliards en mars, à un moment où les investisseurs avaient tendance à retirer leurs capitaux de la zone euro, effrayés par l'ampleur de la crise budgétaire en Grèce. La Chine (hors Hong Kong) est restée en mai la première détentrice de titre de dette de l'État fédéral américain. Elle a cependant réduit ses avoirs, à 867,7 milliards de dollars, contre 900,2 milliards le mois précédent. Derrière suivent les Japonais et les Britanniques. Le cours du cacao flambe à Londres Le cours des fèves de cacao a flambé à son plus haut niveau depuis 33 mois à Londres, pour atteindre 2.732 livres la tonne. Des opérateurs de marché parient déjà sur un cours de 3.000 livres la tonne. Cette nouvelle poussée de fièvre résulterait du débouclement d'une position par le hedge fund Armajaro qui a décidé de prendre livraison de 240.100 tonnes de fèves, du jamais vu à Londres depuis 1996. Un montant qui équivaut à 7 % de la production mondiale.L'Ukraine renonce à son émission en eurosL'Ukraine fait marche arrière: après avoir annoncé le 7 juillet une émission internationale de 1,6 milliard d'euros à dix ans pour financer son déficit budgétaire, le ministère des Finances a décidé vendredi qu'il ne procèderait pas à l'opération, « compte tenu des autres sources de financement existantes et des liquidités actuelles ». Kiev compte toujours sur le nouveau prêt du FMI, de 14,9 milliards de dollars. La décision définitive sur le déblocage de ce crédit devrait être prise fin juillet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :