-36% : c'est la chute des bonus des traders de Wall Street

1 mn

D\'ordinaire, ce sont les métiers du front-office qui font rêver les aspirants banquiers. Ceux-ci s\'imaginant bien plus volontiers trader - à l\'interface entre clients et marchés - que gratte-papier au sein d\'un bureau de back ou de middle-office, chargé de comptabiliser et de contrôler les opérations desdits golden boys.Reste que cette dernière catégorie de personnel a vu son bonus (rémunération variable) diminuer de 2% à 15% \"seulement\", au titre de l\'année 2012, à Wall Street, selon un sondage réalisé par le site d\'offres d\'emplois eFinancialCareers.fr. Alors que les bonus des golden boys du front-office ont chuté de 38%.Au total, les bonus perçus par les financiers de Wall Street, au titre de l\'exercice écoulé, ont fondu de 36%. Un plongeon qui peut étonner, au regard des bons résultats annuels publiés par les banques américaines. Le paradoxe n\'est qu\'apparent : nombre de sociétés de services financiers ont modifié le calcul des bonus, en le basant sur la performance personnelle de chaque collaborateur, et non plus sur le résultat global de l\'entreprise. Cette année, 13% des personnes interrogées par eFinancialCareers ont ainsi vu une partie de leur bonus conditionnée à la qualité de leurs propres résultats, contre 7% seulement en 2011.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.