Goldman Sachs également ciblé par le Trésor américain

Neil Barofsky, l'inspecteur général spécial du programme constitué par le Trésor américain durant la crise pour débarrasser les banques de leurs actifs toxiques, le TARP, entend vérifier que les produits vendus par Goldman Sachs n'ont pas conduit AIG à enregistrer des pertes et si le citoyen américain n'a pas finalement été victime de fraude, selon Reuters. Pour Neil Barofsky, il existe sept opérations similaires à celle aujourd'hui sous le coup des poursuites lancées par la Securities & Exchange Commission (SEC) à l'encontre de Goldman Sachs pour lesquelles AIG a émis des contrats de couverture (credit default swaps). L'inspecteur général a indiqué être en contact avec le régulateur des marchés et pourrait potentiellement se coordonner avec le Département de la Justice pour "voir s'il y a des cas de fraudes et si AIG, et en conséquence le citoyen américain, sont victimes de fraudes d'un type similaire", rapporte l'agence de presse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.