Le sud-coréen Daewoo va construire cinq plate-formes offshore en Afrique

 |   |  222  mots
Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering (DSME) met le cap sur l\'Afrique. Le constructeur naval sud-coréen a annoncé lundi avoir remporté un contrat de 2.200 milliards de wons (1,56 milliard d\'euros), auprès d\'un commanditaire africain, pour la construction de cinq plate-formes offshore. Les plate-formes sont livrables d\'ici avril 2016, a précisé Daewoo, sans cependant identifier l\'acheteur ni donner de détails supplémentaires.5,85 milliards de dollars de commandes entre janvier et juin 2012Le secteur offshore représente 70% des commandes engrangées par Daewoo depuis le début de l\'année, la construction navale subissant, dans les navires conventionnels, le contre-coup du ralentissement de l\'économie mondiale. Le carnet de commande du sud-coréen se montait fin juin à 36,67 milliards de dollars (29,8 milliards d\'euros), dont 5,85 milliards enregistrés sur les six premiers mois de 2012.DSME a annoncé en juin sa première commande d\'une unité flottante de production de gaz naturel liquéfié (GNL), dessinée par le groupe français d\'ingénierie pétrolière Technip pour le compte du groupe pétrolier et gazier malaisien Petronas. DSME emploie 30.000 personnes pour un chiffre d\'affaires de 12.000 milliards de wons (8 milliards d\'euros) attendu en 2012. Il construit des navires militaires, des plate-formes pétrolières offshore et onshore ou encore des usines chimiques et électriques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :