Le paiement par mobile devrait bondir de 50 % en 2010

 |   |  284  mots
Un mois après le lancement de la première expérimentation de paiement par téléphone mobile en France dans la ville de Nice, une étude du cabinet Gartner montre que ce nouvel usage est en train de décoller au niveau mondial, essentiellement dans les pays émergents. Le cabinet d'études estime que le nombre d'utilisateurs du « m-paiement » devrait grimper de 54,6 % cette année pour atteindre 108,6 millions dans le monde fin 2010, dont plus de la moitié en Asie-Pacifique. Le phénomène restera encore marginal puisqu'il représenterait 2,1 % des détenteurs de téléphone portable. « Nous continuons de voir une forte croissance du paiement mobile dans les pays en développement, en Asie, en Europe de l'Est, au Moyen-Orient et en Afrique, alors que le rythme d'adoption est en retard en Amérique du nord et en Europe de l'ouest, du fait du vaste choix d'instruments de paiement à la disposition des consommateurs », explique Sandy Shen, l'analyste spécialiste du sujet chez Gartner. Payer par SMSL'étude souligne que le SMS reste la technologie dominante de m-paiement, en raison de sa disponibilité sur tous les terminaux et de sa facilité d'utilisation, à la différence de l'Internet mobile (Wap ou Web). L'experte de Gartner relève que l'essor de ce mode de paiement dans les pays émergents est tiré par « la forte demande des populations sous-bancarisées qui n'ont pas accès au système bancaire ou à un PC, ce qui fait du téléphone mobile le choix naturel. » Dans les pays développés, « le format sera forcément différent et devra s'ajouter aux comportements et systèmes de paiement existants » explique la spécialiste de Gartner. D. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :