Dix clés pour comprendre une réforme à haut risque

 |   |  131  mots
Alors que le projet de loi sur le changement de statut de La Poste doit être débattu au Parlement à partir de la mi-octobre, les salariés de l'entreprise seront en grève à partir d'aujourd'hui pour protester contre ce qu'ils considèrent, échaudés par les exemples de Gaz de France ou de France Télécome;lécom, comme une amorce de privatisation. À leurs côtés, des élus locaux inquiets de la possible disparition d'un service public. Le gouvernement, lui, plaide la nécessité de recapitaliser La Poste pour l'aider à affronter la libéralisation totale du marché en Europe, début 2011. Et ce, alors que son activité principale, le courrier, subit une chute rapide. Quels sont les arguments en présence ? Décryptage d'un dossier potentiellement explosif. Pages 2-3

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :