Revue de presse

 |   |  352  mots
STRONG>L'Éclair des Pyrénées : Un tournant pour la chimie de LacqSelon le quotidien de Pau, 120 millions d'euros vont être investis dans une unité d'extraction et de traitement du gaz, assurant le maintien de la chimie du soufre après la fin du gisement de Total en 2013.Corse Matin : 1.500 familles payent l'impôt sur la fortuneAu moment où les Restos du coeur ont entamé leur campagne et où des Corses affluent par centaines pour manger à leur faim, de l'autre côté 1.500 familles, considérées les plus riches de l'île, de par leurs biens financiers ou patrimoniaux, se sont acquittées, cette année, de l'impôt de la solidarité sur la fortune (ISF). Comme la misère, la répartition sur le territoire de ces personnes fortunées est assez équitable, puisqu'elles sont environ 700 en Haute-Corse et 800 en Corse-du-Sud. Cette année, l'ISF rapportera aux services fiscaux 7 millions d'euros en Corse (2,1 millions pour la seule région de Bastia). Selon le quotidien, la Corse est en tête pour les sommes déposées dans les banques puisque nous avoisinons les 10 milliards d'euros.Ouest France : Tous les colis de l'Ouest passent par Rennes C'est un « outil impressionnant » auquel le quotidien breton consacre un long reportage : la plate-forme colis de La Poste de Rennes-Le Rheu, près de Rennes, qui, en cette période de fêtes, tourne à plein régime. Il s'agit d'un immense hangar de 25.000 m2, soit l'équivalent de quatre terrains de football. « Actuellement, nous traitons environ 250.000 colis par jour, contre 150.000 en période normale, précise son directeur, Gilles Lebrun. Tous les colis adressés aux habitants de Bretagne, de Basse-Normandie et des Pays de la Loire, hormis la Sarthe et le Maine-et-Loire, transitent par chez nous. Passent également ici les colis envoyés par les habitants de ces régions. » Tous les jours, 250 camions équipés dans leur remorque d'un tapis roulant intégré déchargent leurs milliers de colis. Des tapis roulants qui permettent de vider et remplir les camions beaucoup plus vite, pour gagner en volume et rationaliser le nombre de trajets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :