La Corée veut les oléoducs américains

 |  | 131 mots
Lecture 1 min.
National Pension Service (NPS), le fonds de pension de la Corée du Sud - le 5e plus gros au monde - compte acquérir avant la fin de l'année, auprès du groupe pétrolier Chevron Corp, 23 % du gestionnaire américain d'oléoducs Colonial Pipeline. Le fonds sud-coréen devrait négocier ce rachat à près de 1.000 milliards de wons (665 millions d'euros). NPS multiplie depuis quelques années des investissements à l'étranger : le fonds avait racheté en 2009 le siège de la banque HSBC à Londres et a pris la semaine dernière 75 % du centre commercial français O'parinor, pour quelque 323 millions d'euros. A. V.- M.Le fonds de pension sud-coréen NPS, qui gère des actifs de près de 200 milliards d'euros, cherche depuis 2006 à élargir son portefeuille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :