Le titre Stallergenes souffre malgré de bons chiffres

 |   |  252  mots
LA VALEUR À SUIVRELes annonces n'ont pas payé. Malgré une série de bonnes nouvelles, le titre Stallergenes chute de 7,65 % depuis le 1er janvier. Le groupe a été « très prudent » d'après Pierre Corby, analyste chez Aurel BGC, concernant ses objectifs de croissance malgré un effet de base très favorable. Le marché avait ainsi largement anticipé les bons chiffres annoncés. La direction a d'ailleurs relevé ses prévisions de croissance d'activité pour 2010 à 10 % contre 8 %. Stallergenes a dévoilé, en avril, les résultats positifs d'une étude clinique de phase III réalisée aux États-Unis sur son médicament phare contre les allergies aux pollens, Oralair. Le comprimé est d'ores et déjà commercialisé en Allemagne et le sera en République tchèque, en Slovaquie, en Autriche et aux Pays-Bas et peut-être en France, d'ici à la fin de l'année. Concernant le marché nord-américain le groupe espère « le lancement début 2011 » du médicament. Ce marché représenterait une manne d'1 milliard de dollars. Le médicament possède en effet un potentiel intéressant de l'autre côté de l'Atlantique, où 30 % à 50 % des patients refusent les traitements à base d'injections. Le groupe pourrait donc connaître une deuxième partie d'année de bonne facture. Et ce, d'autant plus que la valeur reste hautement spéculative compte tenu de la volonté de désengagement de son actionnaire historique Wendel (avec 46 %). La recherche d'un nouveau partenaire pour commercialiser Oralair pourrait prendre la forme d'un accord capitalistique. Mathias Thépot + 3,50 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :