... et approuve l'idée de taxer les banques

1 mn

L'étau se resserre sur les banques. Christine Lagarde s'est en effet déclarée favorable au principe d'une taxe sur « les institutions financières qui, par leurs activités ou leur profil de risque, font courir un risque à l'économie ou au pays », ce mercredi sur RMC. La ministre de l'économie assistera mercredi 31 mars au conseil des ministres allemands, qui doit valider un projet de taxe assis sur la taille du passif des banques. à l'image de celle décidée par les Etats-Unis concernant les 50 plus grands établissements du pays, et qui pourrait rapporter jusqu'à 117 milliards de dollars sur dix ans. La taxe allemande, qui rapporterait au moins un milliard d'euros par an, alimenterait un fonds jusqu'à atteindre 1 % à 2 % du PIB, soit 25 à 50 milliards d'euros, croit savoir le quotidien FAZ. Pour Christine Lagarde, « la question est de savoir quel sera le montant de cette taxe et à quoi on l'affecte » : à un fonds d'assurance faillite ou au budget de l'Etat. coordination internationaleSelon son entourage, elle pencherait en fait pour la seconde solution. « Reste à savoir quelle justification donner à cette taxe » en l'absence de fonds d'assurance, explique-t-on à Bercy. Une question à laquelle Jean-François Lepetit, à qui Bercy a confié une mission sur la régulation des acteurs et des marchés systémiques, devrait apporter des éléments de réponse dans son rapport d'étape, attendu sous peu.Le débat se poursuit également au Royaume Uni, où le ministre des Finances, Alistair Darling, a indiqué mercredi, en présentant le budget, qu'une telle taxe devrait faire l'objet d'une coordination internationale pour éviter de détruire des emplois britanniques. Il répliquait ainsi au chef de file des conservateurs, David Cameron, qui déclarait la veille que son parti pourrait « avancer en solo » en l'absence d'accord international. Mais les positions pourraient évoluer en fonction des recommandations du FMI, qui remettra son rapport au G20 en avril. B.  J.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.