La commission Attali travaillera avec l'UMP

Les choix de Didier Migaud et Michel Charasse, respectivement pour la Cour des comptes et le Conseil constitutionnel, font grincer des dents au sein de la majorité ? Qu'à cela ne tienne, le chef de l'État et François Fillon en rajoutent dans leur volonté de promouvoir l'ouverture. Les deux têtes de l'exécutif ont demandé à Jacques Attali de reprendre les travaux de la Commission pour la libération de la croissance française. L'ancien conseiller de François Mitterrand, en acceptant lors de l'été 2007 cette mission, était l'un des symboles de cette politique de débauchage. Ce choix, mais aussi les propos et les méthodes de Jacques Attali avaient à l'époque considérablement irrité les députés. L'économiste avait en effet déclenché une fronde au sein des parlementaires en déclarant que les propositions de son rapport devaient être reprises en un seul bloc car elles formaient un tout cohérent.« Bon esprit »Un nouveau psychodrame devrait cette fois être évité. Pour ce nouveau chantier, la commission Attali a pour objectif de faire des propositions pour l'après-crise, un travail pour lequel, précise le communiqué de l'Élysée, « la commission associera étroitement [...] les représentants du Parlement ». Jean-François Copé, estime que les « choses se passent dans un bon esprit », soulignant que Jacques Attali l'avait appelé. Le président du groupe UMP à l'Assemblée insiste sur le fait que les députés de la majorité sont « demandeurs » à la fois d'une évaluation des mesures issues du premier rapport mais aussi de « pistes pour la sortie de crise ». Une première version du rapport sera remise au président de la République et au Premier ministre à la mi-mai et le texte définitif sera délivré en juin, selon l'Élysée. Anne Eveno

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.