Rapprochement en vue entre MTN et Orascom

 |   |  277  mots
L'opérateur de téléphone mobile sud-africain MTN pourrait racheter plusieurs filiales de l'égyptien Orascom Telecom, selon une source proche d'Orascom. Seraient notamment concernées les filiales en Algérie, Tunisie et au Zimbabwe. MTN serait à la recherche de 5 milliards de dollars auprès des banques. La totalité de la somme nécessaire à l'opération avoisinerait 10 milliards de dollars, selon la même source. MTN a dépêché il y a quelques jours une équipe à Alger pour auditer la filiale algérienne d'Orascom, la plus importante du groupe, connue sous sa marque Djezzy, qui compte plus de 14 millions d'abonnés, et des bénéfices annuels de plusieurs centaines de millions de dollars.L'annonce du rapprochement pourrait intervenir dans les tous prochains jours. MTN n'a pas officiellement commenté ces informations, mais se dit toujours à la recherche d'expansion dans les marchés émergents. Son PDG, Phuthuma Nhleka, a déclaré qu'une transaction d'ici mars 2011 « pourrait intervenir ». Mais en Algérie, le ministère des finances, réagissant à des rumeurs sur une éventuelle vente de Djezzy, a récemment indiqué que toute opération devait au préalable avoir le feu vert du gouvernement. Certes, l'Afrique du Sud et l'Algérie entretiennent de bonnes relations politiques, mais Orascom n'a pas informé Alger sur cette opération. Le groupe privé algérien Cevital, actionnaire minoritaire de Djezzy (3 %), veut également exercer son droit de préemption en cas de vente de Djezzy, selon son président Issad Rebrab. « Ni Alger, ni Cevital n'ont réellement les moyens de s'opposer au rapprochement MTN-Orascom. L'opération concerne l'ensemble de la holding éyptienne », estime la source proche d'Orascom. Ali Idir, à Alge

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :