1 à 1,5 milliard pour remotoriser l'A320

 |   |  187  mots
Airbus s'achemine vers une simple remotorisation de la famille A320. Sans amélioration de la structure, notamment de la voilure, comme le demandent certaines compagnies à l'image d'Air France-KLM. Interrogé par « La Tribune » à ­Farnborough, le numéro deux d'Airbus, Fabrice Brégier, a confirmé que l'avionneur « s'orientait vers une remotorisation », une décision qui devra avoir le feu vert du conseil d'administration d'EADS.« On ne va pas prendre de risques, ni sur le plan financier, ni sur le plan technique », a-t-il prévenu. D'autant que, selon nos informations, le coût de développement de la nouvelle version de l'A320 oscillerait entre 1 à 1,5 milliard d'euros pour un avion qui aura une vie réduite avant la prochaine génération d'A320 (de l'ordre de dix ans, au lieu de vingt à vingt-cinq ans). La décision doit être prise « fin septembre », a précisé Fabrice Brégier. Au vu du succès de cette famille, vache à lait d'Airbus, l'avionneur « continuera la production de l'avion actuel » tout en proposant, en option, une version équipée des nouveaux moteurs, censés apporter entre 12 et 15 % d'économies de kérosène. M. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :