En bref

 |   |  307  mots
STRONG>Le montant des amendes de stationnement en hausseLe ministre du Budget François Baroin a indiqué lundi que le montant des amendes de stationnement serait bien relevé « d'ici la fin de l'année », mais dans une fourchette comprise « entre 15 et 20 euros », tandis que les parlementaires veulent les faire passer directement à 20 euros. « Entre 11 et 20 euros, c'est normal. Onze euros, c'étaient les 75 francs de 1986 », date de leur dernier relèvement. Le produit de ces amendes sert à « financer les politiques de transport en commun, d'aménagement des villes », qui se sont beaucoup développées en vingt-cinq ans, a-t-il dit sur LCI.L'effort en faveur de l'outre-mer reculeMis en ligne lundi par le ministère du Budget, le document de politique transversale (DPT) annexé au projet de loi de finances pour 2011 indique que l'effort total de l'État en faveur de l'outre-mer atteindra 16,2 milliards d'euros en 2011, dont 3,2 milliards de dépenses fiscales. Soit une enveloppe globale inférieure d'un milliard d'euros à celle consacrée à l'outre-mer en 2010. Parmi les dépenses fiscales, la plus coûteuse reste la réduction d'impôt sur le revenu pour les investissements productifs réalisés outre-mer. Malgré son plafonnement, son coût est estimé à 700 millions d'euros en 2011, comme en 2010.La conjoncture se redresse dans les travaux publicsSelon l'enquête de conjoncture dans les travaux publics réalisée par l'Insee et datée d'octobre, la contraction de l'activité dans ce secteur aurait cessé sur la période récente. Selon les entrepreneurs interrogés, l'activité aurait désormais retrouvé sa croissance moyenne de longue période. Elle conserverait cependant un rythme modéré, notamment en direction de la clientèle publique au cours des trois prochains mois. Par ailleurs, les entrepreneurs sont moins nombreux qu'en juillet à juger leurs carnets de commandes inférieurs à la normale pour cette période de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :