En coulisse

 |   |  298  mots
STRONG>Les banques oubliées par les modèles macroéconomiquesLes régulateurs, selon un banquier proche des négociations sur les nouvelles normes prudentielles Bâle III, se sont aperçus que la plupart des modèles macroéconomiques, en particulier ceux utilisés par les banques centrales, n'intégraient pas le secteur financier en tant que tel. Difficile dès lors de mesurer au plus juste l'impact des normes bancaires sur l'économie réelle. « La question macroéconomique est pourtant fondamentale », s'étonne ce même banquier.Un nouveau directeur pour ProparcoÉtienne Viard, directeur du département Méditerranée et Moyen-Orient de l'Agence française de développement (AFD), est bien placé pour prendre la succession de Luc Rigouzzo - devenu directeur de cabinet du ministre de la Coopération, Henri de Raincourt - à la tête de Proparco. Proparco, détenu par l'AFD, a pour mission de favoriser les investissements privés dans les PVD. La nomination d'Étienne Viard prendrait effet lors du prochain conseil d'administration de la société le 30 décembre. Laurent Demey, directeur général délégué en charge des opérations, le seconderait.Philippe Weil dirigerait l'OFCEJean-Paul Fitoussi, qui préside l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) depuis 1990, a quasiment choisi son successeur. C'est le nom de Philippe Weil qui devrait être proposé au président de la fondation nationale des Sciences politiques, Jean-Claude Casanova, lequel le soumettra à François Fillon. Âgé d'une cinquantaine d'années, Philippe Weil est professeur à l'université libre de Bruxelles. Il intervient également à Sciences po, où il dirige l'école doctorale. C'est un spécialiste de macroéconomie, qui a écrit notamment sur le marché du travail, mais aussi sur la politique budgétaire. Il prendrait ses fonctions en janvier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :