en bref

Alors que Berlin a confirmé lundi son intention de réduire, à partir d'avril, le tarif de rachat de l'électricité solaire, mais sans préciser l'ampleur de cette baisse, l'industrie allemande brandit la menace des suppressions d'emplois. Selon elle, le secteur a prévu d'investir 10 milliards d'euros dans de nouvelles usines et dans la recherche à l'horizon 2013 et il emploie 50.000 salariés. Une diminution des tarifs de rachat ? une fourchette de 15 % à 17 % est aujourd'hui envisagée ? affecterait tout particulièrement les fabricants de panneaux solaires, puissants en Allemagne.Portées par les aides fédérales en faveur des énergies renouvelables, les installations de nouvelles éoliennes ont représenté une capacité de 9.900 mégawatts (MW) en 2009 aux États-Unis, portant la puissance éolienne totale du pays à 35.000 MW, ce qui représente 3,3 % de la capacité totale électrique installée dans le pays. L'éolien est désormais susceptible d'alimenter près de 10 millions de foyers.Les produits bio à marque de distributeur (MDD) en grandes surfaces coûtent une fois et demie plus cher que les mêmes produits MDD classiques, relève UFC-Que choisir dans une enquête publiée dans son numéro de février. Selon le relevé effectué en septembre et octobre derniers auprès de 1.600 grandes surfaces traditionnelles, le panier de 14 produits bio MDD sélectionné par UFC coûte 57 % de plus que le panier équivalent de produits MDD non bio. Pour la farine, le prix passe ainsi de 69 centimes par kilo en non bio à 1,45 euro en bio alors que le différentiel ne devrait pas dépasser 20 % à 30 % selon les pouvoirs publics.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.