Quand Olivia rencontre Marion

D'un côté, Marion Bartoli, 25 ans, 14e mondial. De l'autre, Olivia Sanchez, 27 ans, 184e. Entre la brune (1,70m, 63kg) et la blonde (1,73m, 58kg), les différences sont nombreuses. Finaliste de Wimbledon 2007, Bartoli côtoie le gratin du circuit WTA depuis plusieurs saisons. Dans le même temps, Sanchez écume les tournois de second de zone. Très à l'aise devant les objectifs, la joilie Olivia a participé à une campagne publicitaire pour la marque Lotto, en compagnie du footballeur Jérôme Rothen.« rien à perdre »Capable à elle seule de remplir le court n°17, la Parisienne a les atouts pour séduire un public à majorité masculine. Il y a deux ans, certains de ses admirateurs avaient même déployé une banderole : « Olivia, accepte-nous sur Facebook ! » Depuis, la belle a changé de session et s'apprête à en découdre avec la n°1 française ce jeudi, au deuxième tour de Roland. Probablement sur le Central ou le Lenglen. « C'est le match le plus important de ma carrière, jubile Sanchez. Je n'ai jamais eu la chance de jouer sur un grand court. Je n'ai rien à perdre. Je vais profiter de ce moment à 12.000 %. » Après avoir fait le plein de confiance, en accumulant les victoires dans l'antichambre de l'élite, la Parisienne va tenter de réitérer ses performances sur l'ocre de la Porte d'Auteuil. Dans un contexte toujours particulier. « C'est difficile d'être dans le même état que sur un tournoi normal, glisse-t-elle. Au niveau de la concentration, c'est très dur. Il faut faire dix fois plus d'efforts pour arriver au même résultat. On a tendance à un peu s'éparpiller. »Face à Bartoli, elle devra sortir le grand jeu. Car la native du Puy-en-Velay est à bloc en ce début de quinzaine. Très remontée, elle s'en est prise aux médias après sa victoire face à l'Italienne Maria Elena Camerin au premier tour. En cause : le traitement médiatique favorable dont bénéficierait sa jeune compatriote Aravane Rezaï depuis sa victoire au récent tournoi de Madrid. « Beaucoup de journalistes ont dit qu'on ne pouvait compter que sur une joueuse », a-t-elle lâché. Voila qui promet du spectacle sur le terrain. Et peut-être aussi en tribune. Alexandre Jaquin

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.