L'aMF Cerne les risques des marchés

Surveiller toute la forêt et ne plus se contenter d'observer les arbres : c'est l'objectif qu'assignait il y a un an le président Obama en lançant la réforme de la régulation financière aux Etats-Unis. Il a été entendu jusqu'en France où Jean-Pierre Jouyet, qui présentait mercredi la quatrième cartographie des risques de l'AMF, a listé quatre risques globaux : le déséquilibre des finances publiques, la concurrence pour l'accès aux financements qui pénalise les entreprises, l'organisation et le manque de transparence des marchés, et enfin les comportements des épargnants, souvent désarmés face à la commercialisation de produits de plus en plus complexes. En conclusion le patron du régulateur français a de nouveau appelé à l'installation très rapide d'une agence européenne de régulation des marchés. C.T.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.