PME  : un accès au crédit plus difficile

Selon un sondage Ifop réalisé en janvier pour la CGPME et le cabinet d'audit KPMG, 75 % des PME déclarent être confrontées à au moins une mesure de durcissement des conditions de financement de la part de leur banque. Comme l'a rappelé la FBF par la voix de son président Baudouin Prot, ce durcissement ne concerne pas les « critères d'octroi de prêts dans les scores », néanmoins de plus en plus de PME (30 %) sont confrontées à un allongement des délais d'acceptation de leurs demandes. Par ailleurs, 38 % font face à des demandes de garanties supplémentaires (contre 42 % en septembre 2009) et 29 % à une réduction de leurs facilités de trésorerie (contre 37 % en septembre 2009). Neuf dirigeants de PME sur dix jugent toutefois leur relation avec leur banque « satisfaisante ».

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.