Polémique sur les conditions de départ de Didier Lombard

Le fait que l'ex-PDG de France Télécome;lécom, Didier Lombard, 69 ans, démissionne de son mandat de président non exécutif mais reste dans l'entreprise au titre de « conseiller spécial » de Stéphane Richard, le PDG au 1er mars, ne passe pas auprès des salariés. Le ministre de l'Emploi Xavier Bertrand s'en est même mêlé, déclarant vendredi sur RTL que « beaucoup de personnes qui nous écoutent ont du mal à comprendre ». Le syndicat CGC-CFE-UNSA a lancé vendredi une pétition « Lombard dégage ! » demandant le départ « sans indemnité, ni retraite chapeau, ni stock options » de l'ancien patron « qui a précipité une entreprise de 130.000 personnes dans une crise sociale sans précédent ». La CFDT estime dans un tract qu'il serait « inconcevable que Didier Lombard bénéficie d'aménagement de fin de carrière ou d'accompagnement financier à son départ, en décalage avec ses résultats de gouvernance sociale. »

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.