Deux candidats en lice pour la présidence du Syntec

 |   |  163  mots
Pour remplacer Jean Mounet (photo) à la présidence du Syntec lors de l'élection programmée le 9 juin prochain, deux candidats sont en lice : Guy Mamou-Mani, président de Groupe Open, et Thierry Siouffi, directeur général de Logica France. Rémi Stefanini va devenir conseiller technique au sein du cabinet de la secrétaire d'État au Numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, où il reprendra les dossiers de Michel Combot, parti à l'Arcep, le régulateur des télécoms. Rémi Stefanini, X-Télécoms de 28 ans, travaillait depuis 2005 à l'Arcep, où il est actuellement chef de l'unité « opérateurs mobiles ». Le fonds d'investissement IPE, qui a investi plus de 430 millions d'euros ces cinq dernières années, envisage d'entrer en Bourse. Son projet de cotation pourrait aboutir dès l'année prochaine. La chaîne 3D qu'Orange vient d'ouvrir reprendra la chaîne TF1 à l'occasion de la diffusion en 3D de 5 matches de la Coupe du monde de football, dont la finale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :