Vers un RSA pour les jeunes actifs

 |   |  359  mots
ocialLa date est enfin calée. Après plusieurs hésitations, c'est finalement demain que le président de la République annoncera, lors d'un déplacement à Avignon avec Martin Hirsch, haut-commissaire à la Jeunesse, et Laurent Wauquiez, secrétaire d'État à l'Emploi, des mesures en faveur des 16-25 ans.Ce plan jeunes, directement inspiré du livre vert pour la jeunesse, rendu public en juillet et comportant une cinquantaine de propositions, faisait encore hier l'objet d'arbitrages à l'Élysée. La mesure phare de ce plan ? qui sera intégré dans le budget 2010 d'après François Fillon ? devrait être l'ouverture du revenu de solidarité active (RSA) aux jeunes. Lesquels pour le moment ne peuvent en bénéficier, sauf s'ils ont une charge de famille.Pour ne pas fâcher ceux qui, dans les rangs de l'UMP, ne veulent pas entendre parler d'un revenu minimum dès 18 ans, estimant que cela favoriserait l'assistanat au détriment du travail, Nicolas Sarkozy devrait annoncer, selon « Le Journal du dimanche », que l'accès au RSA sera ouvert aux jeunes, mais à condition qu'ils aient travaillé deux ans au cours des trois dernières années.« justice sociale »Cette mesure défendue par le haut-commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, au nom de la « justice sociale », ne sera pas la seule annonce. Nicolas Sarkozy devrait également reprendre à son compte d'autres préconisations de la commission Hirsch. On peut notamment citer la création d'une dotation autonomie qui permettrait au jeune de financer un projet précis, la mise en place d'un service public de l'orientation territorialisé (Spot), la création d'un service civique facultatif, l'obligation de former les jeunes jusqu'à 18 ans ainsi que ceux qui quittent l'école sans diplôme ou bien encore la mise en place d'aides favorisant l'accès au logement des jeunes.Difficile pour le moment de chiffrer le coût de ce plan, d'autant que certaines mesures pourront être financées par le biais de redéploiements budgétaires. Tandis que d'autres, comme Martin Hirsch l'avait déjà fait avec le RSA, feront l'objet d'expérimentations en région avant d'être généralisées à l'ensemble du territoire. Isabelle Moreau

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :