Hu Jintao

 |   |  147  mots
Dans trois jours, il célébrera les 60 ans du régime communiste chinois : le G20 est venu apporter au président chinois l'éclat international dont il pouvait rêver à la veille de cet anniversaire symbolique. Pékin, qui avait accédé à grand-peine à l'ONU en 1971, a acquis à Pittsburgh l'officialisation de son statut de grande puissance, à travers la substitution du G20 au G8. Au passage, la Chine hérite de droits de vote accrus au Fonds monétaire international, confirmant sa montée en puissance. La Chine est désormais attendue sur deux dossiers lourds : taux de change et climat. Sur ce point, les représentants du premier émetteur de CO2 de la planète ont indiqué hier que la Chine s'attendait à réduire cette année de 5 % sa consommation énergétique par unité de PIB en admettant que l'objectif des 20 % d'ici à 2010 serait difficile à tenir. E. Ch.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :